Elle va créer une forêt nourricière

L’HEBDO de l’Ardèche, le jeudi 11 avril 2024

“Une Ardéchoise a été reçue à Matignon par Gabriel Attal pour une initiative pilote. On vous raconte comment la jeune entrepreneuse a décidé de prendre soin de la planète à Saint-André-de-Cruzières.

Cassie Texier, entrepreneuse d’une cinquantaine d’années vient de rénover l’ancienne magnanerie du Mas de Lascombe à Saint-André-de-Cruzières. Cette bâtisse de 750 mètres carrés est aujourd’hui un gîte de charme quatre étoiles accueillant des groupes en vacances, en séminaire ou en stage, mais c’est surtout un lieu de reconnexion à soi et à la nature. Notre hôte vient de Drôme provençale où elle a travaillé 30 ans dans l’audiovisuel. Artiste dans l’âme, elle créée également des tableaux et des meubles en acier. Ce n’est qu’après le second confinement qu’elle a eu l’envie soudaine de changer de vie et qu’elle est partie à la recherche d’une maison et d’un terrain assez conséquent pour y créer un gîte et une forêt nourricière. En janvier 2021 son projet prend vie. Depuis, 450 mètres carrés de bâtisse ont déjà été rénovés, la capacité du gîte est actuellement de 15 personnes, six chambres cosy et décorées avec beaucoup de goût, et bientôt une septième, sur deux hectares de terrain. 

Une nursery de plantes messicoles

La création d’une forêt nourricière ayant la particularité de mêler arbres et arbustes fruitiers avec des végétaux locaux a pour but de favoriser la biodiversité. Le challenge est de taille. Sur ce terrain de Saint-André-de-Cruzières, il y avait auparavant des vignes ayant reçu beaucoup de traitements phytosanitaires. Cassie est accompagnée par des naturalistes qui l’aident à restaurer un biotope favorable à cette biodiversité. Avec Simon Contant, écologue, ils ont créé une nursery de plantes messicoles dont certaines sont en danger d’extinction tels que le coquelicot ou le bleuet. Le terrain sera mis en Réserve de nature, une initiative de réserves citoyennes qui lui tient particulièrement à cœur : “J’aimerais que le jardin d’éden que je suis en train de créer inspire ceux qui le visiteront. Je propose des visites, des ateliers et bientôt des formations”, confie Cassie.

Une entrepreneure primée

Elle garde une parcelle en garrigue autour de la maison où elle restaure un biotope en allant prélever des graines qui accélère ainsi un processus naturel. Elle plante des herbacés et des arbustes pour recréer un biotope favorable aux insectes et aux animaux locaux. Ainsi, on peut arriver à concilier les réserves de la biodiversité et une activité économique. 

Pour la journée internationale des droits des femmes qui a eu lieu le 8 mars, Cassie Texier a été sélectionnée pour représenter l’Ardèche et a fait partie des 101 lauréates du concours 101 Femmes entrepreneures et est ainsi devenue  l’Ambassadrice entrepreneuriat Ardèche. Ce concours, lancé par le ministère de l’égalité femmes-hommes sous le haut patronage de Matignon vise à valoriser et encourager l’entrepreneuriat des femmes sur l’ensemble du territoire français. Cassie a été reçue à Matignon par le premier ministre Gabriel Attal : “c’est un immense honneur pour moi, de porter haut l’étendard de l’entrepreneuriat incarné par le Coq Créa et de valoriser particulièrement la puissance de l’entrepreneuriat des femmes. Si vous avez pour projet de vous lancer dans l’entrepreneuriat, sachez qu’une multitude de dispositifs existent sur tout le territoire, déployés notamment par les acteurs du collectif Cap Créa pour vous accompagner dans votre projet” conclut-elle.”

https://www.hebdo-ardeche.fr/actualite-14850-saint-andre-de-cruzieres-la-foret-nourriciere-de-cassie-texier?fbclid=IwZXh0bgNhZW0CMTAAAR0YsWTuF-KMocWnUj8uN6mu7pDZDaGQ_yvzSLnOlImatW8xxG7PA4oytUo_aem_ASkeeOTjiK2R9c_zJ0Ig5DV4VNk0xexLbMGpuOp55JzHTFaK_SP9XZe2nS3SZ3bkzNaw_ra-7ksptXfciieaMgzC

Cassie Texier représente l’Ardèche

LA TRIBUNE, le jeudi 14 mars 2024

“Le 8 mars, lors de la journée internationale des Droits des Femmes, Cassie Texier a été invitée à Matignon. En effet, Cassie – habitante de Saint-André de Cruzieres – fait partie des lauréates du concours « 101 Femmes Entrepreneures » (une par département). Ce concours, lancé par le Ministère de l’égalité femmes-hommes sous le haut patronage de Matignon et organisé par Bpifrance, vise à valoriser et encourager l’entrepreneuriat des femmes sur l’ensemble du territoire français. Cassie a été reçue par le Premier Ministre Gabriel Attal lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Matignon. L’Ardéchoise a pu bénéficier de partage d’expertise et de mise en réseau lors des deux jours organisés les 7 et 8 mars à Paris par Bpifrance. Une femme ayant le projet de se lancer dans l’entrepreneuriat dispose d’une multitude de dispositifs, déployés notamment par les acteurs du collectif Cap Créa pour l’accompagner.

L’entreprise de Cassie, Le Mas de Lascombe, est un gite de charme accueillant des groupes en vacances, pour des séminaires ou pour des stages, mais c’est surtout un lieu de reconnexion à soi et à la nature. Tout autour du mas, l’Ardéchoise est en train de créer une forêt nourricière qui a la particularité de mêler arbres et arbustes fruitiers avec des végétaux locaux pour favoriser la biodiversité. Elle est accompagnée par des naturalistes qui l’aident à restaurer un biotope favorable à cette biodiversité. Avec Simon Contant, écologue, elle a semé une nurserie de plantes messicoles dont certaines sont en danger d’extinction. Le challenge est de taille car auparavant il y avait des vignes ayant reçu beaucoup de traitements phytosanitaires. Le terrain sera mis en Réserve de Nature, une initiative de réserves citoyennes qui lui tient particulièrement à cœur.”

Cassie Texier et Patricia Tripotin à Matignon

L’Echo Drôme Ardèche, 16 mars 2024

“Cassie Texier, propriétaire du Mas de Lascombe à Saint André de-Cruzieres en Ardèche et Patricia Tripotin, présidente de Chocolats Frigoulette à Beaufort sur Gervanne en Drôme étaient reçues par le Pre mier ministre Gabriel Attal à Matignon le 8 mars dernier.

“LES FEMMES ONT LEUR PLACE”

Ces deux entrepreneures ont été sélectionnées dans le cadre du concours “101 femmes entrepreneures” lancé en 2023 par le ministère de l’Égalité femmes-hommes et Bpifrance. Ce concours met en lumière 101 femmes du territoire français – une par département – dans le but d’inciter les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat, ainsi qu’à mettre en exergue l’ensemble des dispositifs de soutien qui maillent le territoire. Les 101 lauréates ont bénéficié de partage d’expertise, de mise en réseau et d’inspiration lors des deux jours de bootcamp organisés les 7 et 8 mars à Paris par Bpifrance avec l’appui de l’ensemble de leurs partenaires.

“Les 101 femmes entrepreneures réunies aujourd’hui montrent, par leur parcours, chacune dans leur domaine, que les femmes ont leur place, dans l’industrie, dans les services, dans l’artisanat… et qu’entreprendre doit se conjuguer au féminin déclare Gabriel Artal. Les femmes osent de plus en plus entreprendre, et c’est le rôle de Bpifrance de stimuler et d’accompagner cet élan féminin pour l’entrepreneuriat, qui reflète une France en mutation progressive. Nous sommes persuadés que l’entrepreneuriat est vecteur d’émancipation et de liberté. C’est pour cela que nous avons pour ambition de doubler le nombre d’entrepreneurs en France. Ces 101 femmes en font partie” concluait Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance.”

Le Mas de Lascombe – Cassie Texier

✨ Les Nouvelles d’Initiactive 26.07 ✨ – MARS 2024

Cassie Texier gérante du gîte Le Mas de Lascombe fait partie des 101 lauréates du concours “101 Femmes Entrepreneures”organisé par Bpifrance, vise à valoriser et encourager l’entrepreneuriat des femmes sur l’ensemble du territoire français.

Elle représente ainsi fièrement le département de l’Ardèche. Elle a été reçue par le Premier Ministre Gabriel Attal, en présence de la Ministre Aurore Bergé, la Ministre Olivia Grégoire et Nicolas Dufourca lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Matignon le 8 mars, pour la journée des Droits de la Femme.

Accompagnée par Initiactive depuis 2023, le gîte de charme accueillant des groupes en vacances, en séminaire ou pour des stages, mais c’est surtout un lieu de reconnexion à soi et à la nature

Une reconnaissance qui met en lumière ses valeurs mais également son souci pour l’environnement ! 

Bravo Cassie 👏

101 entrepreneuses à Matignon

Les lauréates du concours « 101 femmes entrepreneures » ont été reçues à l’Hôtel de Matignon à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes vendredi 8 mars 2024.

« 101 Femmes de Matignon » est un concours visant à mettre en lumière une femme entrepreneure dans chaque département français. 

Ses lauréates ont été accueillies à l’Hôtel de Matignon vendredi 8 mars 2024, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, par Gabriel Attal, Premier ministre, Aurore Bergé, ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les Discriminations, et Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des entreprises, du Tourisme et de la Consommation.

Ce concours s’inscrit dans le cadre de la Grande cause du quinquennat « Toutes et tous égaux », qui vise à concrétiser l’égalité entre les femmes et les hommes sur le plan professionnel, économique et social.

Le soutien aux femmes qui entreprennent est l’un des axes forts de cette action gouvernementale.

Parlez de vos parcours autour de vous, racontez vos expériences, faites connaître les voies d’accès à vos professions. Vous êtes des exemples. Vous êtes des sources d’inspiration. L’avenir vous appartient. Et à travers vous, ce sont autant de jeunes filles qui se lanceront et se diront à leur tour « Moi aussi, je vais y arriver.”Parlez de vos parcours autour de vous, racontez vos expériences, faites connaître les voies d’accès à vos professions. Vous êtes des exemples. Vous êtes des sources d’inspiration. L’avenir vous appartient. Et à travers vous, ce sont autant de jeunes filles qui se lanceront et se diront à leur tour “Moi aussi, je vais y arriver.””

Gabriel Attal, Premier ministre

Gabriel Attal, Premier Ministre le 8 mars 2024

https://www.gouvernement.fr/actualite/accueil-de-101-femmes-entrepreneures-a-matignon

Mas de Lascombe, Au Coeur d’une Forêt Nourricière

ADT ARDECHE / INFOS PRESSE – PRINTEMPS 2024

“Immersion à l’extrême sud-ouest de l’Ardèche, dans un endroit magique. À Saint-André-de-Cruzières, Cassie Texier a retapé un vieux mas pour en faire un lieu où le temps s’arrête, où l’on se reconnecte avec la nature. Si elle a veillé pour cela à utiliser au maximum des matériaux et meubles chinés, durables ou récupérés, elle a aussi eu à cœur de créer une forêt nourricière. Avec l’aide d’un naturaliste, elle a planté des centaines d’arbres pour recréer des biotopes. Prendre soin de la planète, laisser la nature reprendre ses droits, créer des lieux ouverts et d’autres plus fermés, imaginer une nurserie de plantes messicoles, tels sont les objectifs de la propriétaire. Aujourd’hui, elle accueille stages, séminaires, groupes d’amis, dans son grand gîte pour des moments de déconnexion. En mode slow life !”

Cassie représentera-t-elle l’Ardèche à Matignon?

Qui représentera l’Ardèche aux 101 femmes de Matignon ? Elles ne sont plus que deux à attendre la décision qui sera prise à la fin du mois. Cassie Texier a été présélectionnée avec son entreprise, son gîte et son jardin forêt pour représenter le département au concours organisé par le ministère de l’Égalité homme femme pour encourager les femmes à créer des entreprises. Pour être sélectionnée, il faut être une femme, avoir monté son entreprise dans l’année et avoir eu un financement de la BPI France. L’opération vise à inciter les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat, ainsi qu’à mettre en lumière l’ensemble des dispositifs qui maillent le territoire à l’instar du collectif Cap Créa (3 000 implantations sur tout le territoire). Après 30 ans dans l’audiovisuel, Cassie Texier a décidé pendant le confinement de changer de vie pour prendre soin à son petit niveau de notre planète. Elle a décidé de vendre sa maison dans la quête d’un lieu pouvant accueillir son projet: un lieu d’accueil pour partager avec les personnes reçues, et un jardin forêt pour avoir une action positive sur la biodiversité. Cassie a acheté le Mas de Lascombe à Saint-André-de-Cruzières. Un lieu de reconnexion à soi et à la nature avec, tout autour du mas, un jardin forêt qu’elle est en train de créer. Il fera converger deux mondes: l’agroforesterie avec une forêt nourricière et le monde des naturalistes qui la guident pour recréer le biotope favorable pour faire revenir la biodiversité sur le terrain qui était un ancien domaine viticole largement traité. “Le Jardin Forêt de Cassie” propose des ateliers, des visites, des conférences ou encore des formations.

LA TRIBUNE, le jeudi 15 février 2024